«

»

Jan 16 2020

Début des NAO Sanef 2020 : notre position et nos propositions

Mardi 14/01, à Senlis, la direction a démarré le cycle des réunions sur les négociations annuelles obligatoires (NAO), avec les organisations syndicales représentatives. Vos élus CFE-CGC y étaient bien sur présents et entendent y participer pleinement afin d’obtenir un accord bénéfique à tous et à toutes, et en particulier pour les collaborateurs au forfait, maîtrises et cadres, qui sont chaque année un peu plus nombreux dans l’effectif de l’entreprise ! 

Nos constats pour 2019 : d’excellents résultats qui doivent bénéficier à tous !

Après la loi Pacte, les baisses des charges et de la fiscalité pour les entreprises… le gouvernement par la voix du Ministre des Finances, M. Le Maire appelle les entreprises à augmenter les salaires ! Notre Président, M. Alain Minc lui-même s’est exprimé à plusieurs reprises dans les médias en appelant « à un mouvement beaucoup plus équilibré de redistribution »… Nous disons chiche ! 

Sanef fait partie de ces entreprises en excellente santé financière qui peuvent le faire ! Malgré un trafic à fin 2019 (+0,2%) qui n’est pas celui attendu, le chiffre d’affaire péage 2019 (+3%) et surtout les résultats de Sanef et du groupe continuent de croître à un rythme soutenu (+15,73% en 2018 et probablement +/- 7% en 2019 – le chiffre n’est pas encore finalisé). D’excellents résultats qui s’expliquent par notre modèle économique, mais qui sont aussi pour bonne partie attribuables aux efforts de productivité réalisés par l’ensemble des collaborateurs ! Dans ce contexte favorable, la CFE CGC demande à la direction de prendre part à cet effort d’équilibrage et redistribution afin que les NAO 2020 aboutissent bien au-delà d’un simple alignement sur l’inflation (+1,4% à fin 2019 – source INSEE).

Nos propositions pour 2020 : 

Une hausse moyenne globale de 3,5% de la rémunération forfaitaires des salariés maitrises et cadres et un alignement de cette hausse moyenne sur les rémunérations des salariés non forfaitaires.

Une série de mesures complémentaires pour tous :

  • la généralisation des moyens de restauration déployés actuellement sur Issy-les-Moulineaux et Senlis (CETIM) pour les sites d’Amiens, Reims et Metz et une revalorisation de la valeur de panier de 1,8% pour ceux qui en bénéficient.
  • la mise en place d’une mesure d’incitation à l’achat des deux roues électriques (vélos, trottinettes, scooters…) par une prime de 300 € sur présentation d’une facture (optimisation fiscale possible pour la direction), ainsi qu’une augmentation de l’indemnité d’éloignement liée à l’augmentation des carburants (source carbu.com) de 8 %, pour ceux qui en bénéficient,
  • la mise en place d’un abondement de 200 € (déductible fiscalement jusqu’à hauteur de 450 € par bénéficiaires) sur la nouvelle mise en place des chèques vacances gérés par le CSE.
  • que soit portée une attention particulière sur la parité femmes / hommes, avec un suivi détaillé sur la rémunération lié aux classifications.
  • l’extension de la prime challenge sécurité à tous les salariés.
  • La journée de + 50 ans pour tous les salariés.
  • Enfin, deux cas plus spécifiques pour les superviseurs des CSP et les salariés des PCE : attribution de passage de l’échelle 8 à l’échelle 9 en reconnaissance de la charge de travail et de l’augmentation des responsabilités en forte croissance dû à la suppression des astreintes RSO.

 

> Télécharger le TRACT INFORMATION CFE-CGC ENTREPRISE Sanef ACCORD NAO 2020

1 Commentaire

  1. viot

    Bonjour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.