«

Jan 31 2020

NAO Sanef 2020 : +1,2% en moyenne. Pourquoi sommes-nous signataires de l’accord ?

Mardi 28 janvier se sont achevées à Issy-les-Moulineaux les « NAO » 2020 que nous sommes tentés de renommer « DAO » pour « Discussions Annuelles Obligatoires », tant le terme de « Négociations » ne correspond plus, hélas, à une quelconque réalité dans ces rencontres.

Un cadre fixé à l’avance par nos actionnaires : 1,2%, sujet clos !

Dès le début de notre 2ème rencontre, le cadre était fixé par notre DRH : « mon mandat est limité à une augmentation maximum de 1,2% de la masse salariale ». Sur ce point le sujet étant clos, les « discussions » n’ont donc portée que sur la façon de répartir cette enveloppe au travers de différentes mesures, principalement pour les non forfaitaires.

Nous saluons ici la volonté de transparence de notre direction, mais déplorons que malgré les excellents résultats de Sanef en 2019 nos actionnaires considèrent :

  • que ces résultats ne sont pas encore suffisants pour eux,
  • et qu’il n’est pas de leur devoir de mieux récompenser par le salaire, les collaborateurs qui améliorent sans cesse l’efficience de la société.

Mais des mesures complémentaires nouvelles et intéressantes :

A force de discuter, plusieurs mesures intéressantes ont été obtenues, notamment à la suite de nos demandes :

  • la mise en place du remboursement d’indemnités kilométriques forfaitaires pour les salariés venant à vélo au travail (trajet domicile – travail), avec en option l’engagement d’étudier la possibilité de procéder à l’achat groupé de vélos (électriques ou non)
  • la mise en place d’un bilan à l’issue de l’application de la NAO 2020 : une volonté de transparence nouvelle que nous ne manquerons pas de suivre attentivement,
  • la réalisation d’une étude pour la mise en place d’un moyen de restauration pour les sites de Reims, Amiens et Metz,
  • également un engagement de la direction de regarder les forfaitaires n’ayant pas eu d’augmentation les années précédentes dans le but d’une répartition mieux équilibrée de l’enveloppe pour les forfaitaires.
  • et enfin, pour certains maîtrises indiciaires, 5 points pour tous ceux qui ont un indice inférieur à 266.

Malgré une enveloppe minimaliste de 1,2% (exactement au niveau de l’inflation 2019 hors tabac) et surtout pour garantir que les mesures complémentaires puissent être appliquées et bénéficier à tous, la section CFE-CGC défend vos intérêts et signe l’accord NAO 2020.

En l’absence d’accord majoritaire la direction appliquera unilatéralement 0,20 % sur la valeur du point au lieu de 0,44 % et 0,56 % au lieu de 0,80 % avec les mesures liées à l’ancienneté pour tous les indiciaires.

> Télécharger le tract sur la NAO 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.